Si ce message ne s'affiche pas correctement, vous pouvez le visualiser en ligne
  Newsletter n°3 - 18 octobre 2013
Edito

    La tarière
    Les premières « alvéoles », ou groupes de travail Ecologie humaine voient le jour.
 
Le Courant « prend » et interroge nos pratiques : peut-on repenser la démocratie ? Quelle lumière l’écologie humaine apporte-t-elle aux savoirs faire ancestraux, tels que la viticulture ?
 
Ces questions, et beaucoup d’autres, constituent la tarière qui remue la terre de nos professions pour que puisse y germer l’écologie humaine.
 
Ségolène du Closel, coordination du Courant pour une écologie humaine
 

Volontaires !

Le Courant pour une écologie humaine recrute des volontaires :

 • Des responsables de recrutement au sein du service ressources humaines et des équipes thématiques
 
 • Des responsables de projets pour manager des équipes au niveau national
 
 • Des compétences web et communication
 
 • Et sur toute autre proposition !
 
Contactez-nous : rh@ecologiehumaine.eu

Rencontre avec Antoine Yon - Correspondant Ecologie Humaine en Bourgogne

CEH : Comment faites-vous connaître localement le Courant pour une écologie humaine ?
Antoine : Nous avons organisé une première réunion de présentation à Dijon le 12 septembre (18h30-20h00) en commençant par un power point pour lancer les échanges. Cela s’est conclu par un apéro (on est enBourgogne tout de même !).

CEH : Des initiatives ou cellules de travail ont-elles émergé suite à cette soirée ?

Antoine : Si cela reste à concrétiser, voici plusieurs pistes qui sont déjà portées par quelques personnes :
  - Deux ‘‘alvéoles’’ : « Science et EH » et « Engagement politique & gouvernance démocratique ». Plus une troisième en gestation qui naitra peut-être plus tard : « Développement économique et EH »
  - Une soirée « échange-débat » : une participante de la soirée du 12/09 est très impliquée dans le milieu associatif dijonnais. Elle propose d’organiser une soirée avec son « réseau », dont une bonne partie ne partage pas les vues du CEH.
  - Une soirée « échange-débat » : cette fois-ci, ce serait de mettre autour de la table les différents candidats aux municipales d’une commune, afin qu’ils échangent leurs points de vue, notamment vis-à-vis de l’EH. Ce serait donc facilité par des personnes EH (je reste discret sur la grosse commune en question : il faut d’abord que l’équipe projet prenne ses marques).

CEH : Quel conseil apporteriez-vous pour les réunions futures?

Antoine : - Un horaire valable ! 18h30 était beaucoup trop tôt : il vaut mieux, quitte à finir un peu tard, choisir 20h30 pour début
  - Envoyer, dans les messages d’invitation, quelques questions qui permettent de se préparer à la problématique « EH » : cela peut faciliter les échanges
  - Enfin, prévoir des réunions, plutôt qu’une seule réunion. Cela peut se faire dans plusieurs villes de la région.

CEH : Comment envisagez-vous la suite? (fréquence des réunions, extension à de nouvelles personnes, etc)
Antoine : - Nous avons déjà eu une réunion régionale (le jeudi suivant :19/09) avec les personnes qui se sont manifestées le 12/09 pour participer activement
  - La Saône et Loire (Dijon est en Côte d’Or) a maintenant ses deux coordinateurs départementaux : ils sont en train d’organiser les premières réunions EH locales
  - Nous aurons un point une fois par mois (plus, ou moins, selon) avec tous les coordinateurs d’alvéoles (groupe de travail) en région et les personnes responsables.

Tout cela n’est qu’un début, toutes les personnes intéressées de la région Bourgogne peuvent nous contacter à bourgogneeh@gmail.com

Propos recueillis par Jeanne
Flash Info

  → NOUVEAUTE !! Désormais chacun peut contacter son correspondant local Ecologie Humaine, dans son département, via la rubrique Contact et la carte des régions, sur le site Ecologie Humaine.
  → Partagez vos expériences, vos savoir-faire, vos réflexions, en envoyant votre contribution sur l’un des 15 thèmes proposés sur www.ecologiehumaine.eu. Contribution à envoyer à moderateurseh@gmail.com.
  → >>> Commandez ici La société en action, Une méthode pour la démocratie – par Gilles Heriard-Dubreuil (co-auteur). Ou chez Hermann Editions au 01 45 57 45 40
 
Sur notre site

De nouvelles contributions à découvrir sur le site. Bonne lecture !

 
La démocratie nous travaille - par Tugdual Derville
    Un passionnant livre de recherche titré La Société en action – Une méthode pour la démocratie vient d’être  publié aux Editions Hermann. Il est signé de trois chercheurs qui présentent le fruit d’une quinzaine d’années  de travaux, Danièle Bourcier, Sylvain Lavelle et Gilles Heriard Dubreuil. Ce dernier se trouve être l’un des trois  initiateurs du Courant  pour une écologie humaine (CEH)... >>Lire la suite
Et si l’on faisait évoluer les règles gouvernant le don d’organes - par Tanguy Bartouilh
    Tout ce que tu feras sera dérisoire, mais il est essentiel que tu le fasses". (Gandhi). La question du don d'organes (nous utiliserons ce terme par souci de simplicité) implique, pour correctement la poser, de commencer par avoir une approche multidisciplinaire. Mais il convient ensuite... >>Lire la suite

L'écologie humaine vécue au coeur d'un domaine viticole

    A Fargues ( Gironde 33), Alexandre de Lur Saluces gère un domaine viticole et nous explique quelle ‘‘intime relation entre les hommes et la terre" il cherche à y établir et à faire vivre.

    DES HOMMES PLUS QU'EN OR
    La nature est essentielle à l’élaboration d’un grand Sauternes. A Fargues, arômes et saveurs naissent également d’un savoir-faire unique de l’homme qui accompagne la nature. Il existe une véritable complémentarité entre les dons de la nature et le savoir-faire acquis de plusieurs générations. Ces hommes maîtrisent l’ensemble des étapes de production. De la vigne au chai, leurs sens sont continuellement en éveil. Ils vivent toutes les subtilités de l’élaboration de ce vin pendant les quatre années nécessaires pour l'élaboration d'un millésime. C'est l'alchimie du temps, savoir attendre et savoir anticiper... >> Lire la suite
 

L'ECOLOGIE HUMAINE QUI SOMMES-NOUS ? LES THÈMES PARTICIPEZ CONTACT

Pour ne plus recevoir d'e-mails de notre part, vous pouvez vous désabonner en cliquant ici